Un kanban et des cartes mentales pour réviser le programme de 3e (objectif : brevet)

10 06 2017

Plutôt que de donner un calendrier de révision, j’ai opté pour une méthode moins injonctive. Pour les élèves, il s’agit de gérer eux-mêmes leurs révisions en utilisant un kanban fait avec le logiciel gratuit Xmind. Une fois les titres des leçons rentrées, chacun peut visualiser son avancée avant la date du brevet. C’est simple et efficace. Voici une vidéo très claire sur le sujet :


Un travail collaboratif est proposé aux élèves qui le souhaitent pour faciliter les révisions avec des cartes mentales reprenant au moins les grands axes des leçons. Certains approfondissent. D’autres épurent. Au final chacun est libre d’utiliser, de reprendre ou d’ignorer le travail : revisions 3e HIST ; revisions 3e GEO.





Les cartes heuristiques dans le cadre d’une classe inversée [Entraînement à l’Histoire des Arts]

1 07 2013

Il paraît normal de faire des brevets blancs en français, en mathématiques, en HGEC pour entraîner les élèves à l’examen final. Mais on se soucie moins d’organiser des oraux blancs pour l’histoire des arts. Pourtant cela serait tout aussi nécessaire. C’est un exercice particulier, parfois nouveau, dans lequel beaucoup d’élèves ne sont pas à l’aise. La classe inversée et les cartes heuristiques semblent incontournables pour gagner du temps, intéresser les élèves et recentrer le rôle de l’enseignant sur la pratique de l’oralité.

I. QU’EST-CE QUE LA CLASSE INVERSÉE ?

1. Le cours est fait à la maison et les exercices en classes

2. Les outils pour transmettre les connaissances

II. L’APPLICATION A L’HISTOIRE DES ARTS

1. Ce soir en devoirs : regarder des vidéos sur internet !!!

– C’est au professeur d’orienter les élèves sur internet, en leur donnant des liens pour visionner et étudier une œuvre d’art (de préférence, une œuvre non présentée en fin d’année) : « La maison France« , « Guernica« , « L’affiche rouge« , etc.

– Le travail de l’élève consiste à noter sur une carte heuristique les principales informations de l’œuvre à son rythme (car il peut repasser la vidéo autant de fois que nécessaire) :HDA

          2. Le lendemain, c’est la mise en situation d’entrée
– L’enseignant voit avec les élèves convoqués, le barème et les attentes : HDA Evaluation L. FécampEvaluation HDA L – Tour à tour, les élèves passent l’oral blanc munis de leur brouillon : ils présentent l’œuvre, puis sont corrigés sur le fonds et la forme.
III. LES RÉSULTATS
– Les résultats attendus : moins de stress, disparition de tics fâcheux, meilleure maîtrise et précision des connaissances (avec un bémol : la classe inversée n’est pas utilisée ici pour la mémorisation -d’ailleurs est-ce le but de la classe inversée ?- : l’objectif est de vérifier la compréhension de l’information et de corriger les éventuelles mauvaises interprétations).
– Pourquoi ne pas étendre, mais ponctuellement, la classe inversée à des cours d’HGEC.




3e Repérages / ou comment réviser ces « fichues » dates ?

1 02 2010

Cette réflexion a été menée par une poignée d’élèves pendant les jours où la neige a paralysé les transports scolaires. Ils voulaient réviser une partie de leur brevet blanc.

Certains ont utilisé la méthode classique : apprendre ou revoir au fur et à mesure par niveau, une date et son événement. A tour de rôle, ils ont complété sur un logiciel une carte heuristique (résultat : ICI).

D’autres ont inventé deux jeux de cartes à imprimer sur papier cartonné. Ensemble, nous avons affiné les règles du jeu. Voici les résultats du premier jeu (ICI) et du deuxième jeu (ICI).

Bilan : les élèves étaient contents. Quelques-uns parlaient même de commercialiser les jeux de cartes. Honnêtement nous n’avons pas trouvé la méthode miracle. Mais la motivation était là. C’est l’essentiel.

Comme le souligne Lyonel Kaufmann, c’est aussi une façon de pratiquer la pédagogie différenciée.





Cartes heuristiques en 3e

19 01 2008

Pour changer et poursuivre dans la même voie et aller plus vite, j’ai décidé d’utiliser un logiciel consacré aux cartes heuristiques : FreeMind Map. Il est gratuit et facile à prendre en main. Mais dans la précipitation (la préparation du brevet blanc requiert beaucoup de temps), je n’ai pas choisi les images allant avec les mots. Ce sera pour une autre fois. Le résultat est intéressant mais plus difficile concernant l’impression. J’attends de voir comment les 3e s’approprieront ces résumés de cours réalisés en fonction de la fréquence des sujets tombés au brevet des collèges.

Voici des cartes heuristiques sur :

– la Première Guerre guerre mondiale : la-premiere-guerre-mondiale.jpeg

– l’URSS de Staline :lurss-de-staline-un-etat-totalitaire.jpeg

– la crise des années 1930 en France et en Allemagne france-et-allemagne-face-a-la-crise-des-annees-1930.jpeg:

– la Seconde Guerre mondiale :la-seconde-guerre-mondiale.jpeg